Utiliser Space et GridLayout avant Android 4 (ICS)

La vue Space et le layout GridLayout ont été rajoutés dans Android 4 (Ice Cream Sandwich) :

  • Space permet d’ajouter un emplacement vide dans un écran Android.
  • GridLayout permet d’organiser les éléments d’un écran en se basant sur une grille.

Mais comment faire pour utiliser ces 2 composants si vous devez développer pour une version plus ancienne d’Android ?

Il existe bien une librairie de compatibilité développée par google pour porter certaines fonctionnalités introduites dans ICS vers des versions plus anciennes. Le problème est que celle-ci ne contient pas Space et GridLayout.

Heureusement, Daniel Lew s’est chargé de porter ces 2 composants. Ce projet s’appelle android-layout et vous pouvez récupérer ses sources sur github. Comme indiqué dans le readme du projet (voir partie « Caveats »), le seul inconvénient est l’impossibilité de gérer automatiquement le changement de visibilité des vues filles du GridLayout (c’est sûrement pour cette raison que google n’a pas intégré le composant dans la librairie de compatibilité).

Stratégie multiplateformes : comment adresser le mobile ?

Difficile désormais d’échapper au développement multiplateformes par les temps qui courent…

Développement multiplateformesAprès la publication de deux livres blancs sur le sujet, où nous comparions dans un premier temps les solutions de développement multiplateformes, puis dans un second temps les frameworks HTML – Javascript pour le développement d’applications Web mobiles nous avons décidé d’aller un petit peu plus loin et de vous proposer ce webinaire : stratégie multiplateformes, comment adresser le mobile ?

Une question qui se pose beaucoup au sein des DSI et à laquelle Frédéric Ortun, notre directeur technique a essayé de répondre le 5 avril dernier.

Après avoir revues les grandes lignes du développement mobile, nous sommes entrés dans les détails techniques du développement en se focalisant plus particulièrement sur les outils multiplateformes natifs ainsi que les développements hybride HTML/natif.

Pour en savoir plus, je vous invite à visualiser notre webinaire et à poser vos questions en nous postant un petit commentaire !

A très bientôt j’espère

Comparatif de frameworks HTML / Javascript pour le développement d’applications Web mobiles

Notre équipe R&D signe ici son second livre blanc, un livre blanc qui fait suite à celui édité en octobre dernier et qui traitait des solutions de  développement multiplateformes mobiles.

Commençons ce billet par ce qui aurait du être le début :

La tendance au développement multiplateformes mobile se confirme.- Avec l’arrivée de l’iPhone, la notion de smartphone a brusquement prit une nouvelle dimension. Apple a imposé un nouveau standard et un nouveau marché a été inventé de façon durable. Après des débuts difficiles, la concurrence s’est organisée. Le marché est désormais fragmenté et se partage entre deux acteurs principaux et plusieurs outsiders. Développer une application mobile sur plusieurs plateformes fait donc partie des préoccupations actuelles. C’est un moyen de rester compétitif tout en répondant aux besoins du marché. Pour diffuser une application au plus grand nombre, il faut la déployer sur plusieurs systèmes d’exploitation.

Un challenge : remplacer les applications natives par des applications Web mobiles.– Les outils de développement multiplateformes ont atteint une certaine maturité, c’est ce que nous avions vu dans notre premier livre blanc. C’est d’ailleurs dans celui ci également que nous avions distingué une catégorie particulière : le développement d’applications en HTML5, Javascript et CSS. En effet, les outils permettant de faire des applications à base d’HTML, comme Phonegap, ne fournissent aucun service pour réaliser le cœur de l’application, à savoir la partie HTML et Javascript. Les développeurs doivent donc utiliser un framework tiers. Ce livre blanc doit donc vous aider à trouver le framework qui vous convient.

Une multitude de frameworks, comment faire le bon choix ? – Langage de programmation utilisé, fonctionnalités principales, type d’interface, niveau d’interactivité, gestion des données, compatibilité avec les navigateurs et les différents terminaux mobiles… Il existe une multitude de frameworks : on y trouve des solutions riches offrant une organisation complète du développement, aussi bien que des simples pouvant être utilisées ponctuellement. Ideo Mobilis en a testé une quinzaine en se consacrant aux principaux acteurs du marché : iOS et Android. Au travers de grilles de comparaison simples et instructives, ce livre blanc apporte des éléments de réponse significatifs quant aux interrogations liées au développement d’applications mobiles en HTML5, Javascript et CSS.

Alors vous n’avez plus qu’une chose à faire : le lire. Nous adorerions aussi votre avis, n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires !

Très bonne lecture

 

 

 

 

La mobilité au sein des entreprises en 2011

Selon le cabinet Gartner, d’ici 2014 les accès internet seront majoritairement mobiles. C’est un chiffre qui n’est pas à prendre à la légère : les applications mobiles transforment la communication, voire l’organisation au sein des entreprises. Serions-nous en train de revivre la révolution internet en version mobile ?

Ideo Mobilis a menée l’enquête auprès de 130 entreprises françaises afin de mieux comprendre la place des applications mobiles ainsi que les enjeux qui y sont associés.

L’usage des smartphones et tablettes s’est largement banalisé dans la sphère privée, aujourd’hui ces usages ont franchi la porte des entreprises et ce, à différents niveaux.

Cette enquête nous a révélé trois grandes tendances :

  • La course aux applications mobiles a été lancée, de nombreuses entreprises y ont déjà pris part en 2011 et cela n’est pas près de s’atténuer.
  • Du fait de la complexité du marché et de la concurrence qui y règne, la construction des applications mobiles se rationalise et fait désormais partie d’une stratégie globale sur le court et le moyen terme. C’est ce qui explique la place majeure que sont en train de prendre les développements multiplateformes mobiles.
  • Enfin la finalité des appliactions mobiles évolue, aujourd’hui les entreprises misent sur la pertinence, la productivité et l’utile : la place des applications mobiles non marketing augmente.

Afin d’en savoir plus sur ce sujet, je vous invite à lire sans plus attendre notre enquête : la mobilité au sein des entreprises en 2011.